Rechercher dans :


Les Carabins tiennent le coup

Le 26 février - L’équipe de natation des Carabins a récolté neuf médailles et établi deux records dans la piscine du Complexe sportif de l’Université Sherbrooke, samedi lors de la deuxième journée des Championnats de natation U SPORTS.

Les Bleus occupent toujours le deuxième rang du volet féminin avec 360 points, 148,5 points derrière les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique qui dominent également le classement masculin. L’UdeM pointe au sixième rang chez les hommes avec encore une soirée de finales à disputer.

L’entraîneur-chef des Carabins Pierre Lamy était particulièrement fier du triplé réussi chez les dames au 50 m papillon. Katerine Savard a fracassé le record des Championnats canadiens avec un temps de 25,86 s. L’étudiante en enseignement préscolaire et primaire a partagé le podium avec ses coéquipières Sandrine Mainville (droit) et Marie-Lou Lapointe (Arts et sciences).

« On est vraiment contents, c’était très plaisant, a souligné Lamy. Mais on voulait aussi réussir le triplé au 50 m libre, et on est passé bien près.»

En effet, les Carabins ont presque réussi un deuxième podium tout bleu dans la même soirée. Au 50 m libre, Sandrine Mainville a signé le deuxième record canadien de la soirée pour les Bleus, grâce à un chrono de 24,39 s, terminant devant sa sœur Ariane (Design d’intérieur). Camille Bergeron-Miron n’était qu’à un dixième de seconde de la troisième marche du podium.

Comble de malchance, Bergeron-Miron, une étudiante en génie informatique à la Polytechnique, s’est blessée au terme de l’épreuve en touchant le mur. Cette malchance a mis un terme à son weekend de compétition, et bouleversé la composition de l’équipe du relais féminin 4 x 200 m libre à quelques minutes de la finale.

Bergeron-Miron a été remplacée par Lapointe au sein du relais, mais celle-ci s’est retrouvée dans une épreuve avec laquelle elle n’est pas familière.
 

« Les filles ont tout donné et ont bien fait compte tenu de la situation, a précisé l’entraîneur-chef. C’est dommage pour Camille qui venait de gagner le bronze au 100 m dos, mais c’est comme ça la vie. »

Dans les circonstances, la médaille d’argent du relais féminin des Carabins constitue une victoire morale, mais a donné de précieux points à l’UCB qui a terminé au premier rang de la course.

Par ailleurs, Savard a ajouté une sixième médaille à sa récolte en décrochant l’argent au 400 m libre, une épreuve qu’elle n’a que très rarement disputée au cours de sa carrière.

Sophie Marois (Administration, HEC Montréal) a gagné la médaille d’argent au 200 m papillon, elle qui était championne canadienne en titre de cette épreuve.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0