Rechercher dans :


Les Carabins ont tout donné

Montréal, le 4 novembre 2016 - L’équipe de soccer masculin des Carabins de l’Université de Montréal a été éliminée en demi-finale provinciale par les Citadins de l’UQAM, vendredi soir au Stade Saputo.


Les hommes de Pat Raimondo ont baissé pavillon 2-0 devant les champions du calendrier régulier n’ayant toujours pas perdu cette saison (6-0-6), au terme d’un match chaudement disputé dont l’issue n’a été connue qu’au terme de la prolongation.


Comme c’est souvent le cas entre les deux rivaux des institutions francophones montréalaises, la rencontre a donné lieu à du jeu robuste. Quatre cartons jaunes ont été distribués, dont trois aux Carabins. La sanction la plus sévère a cependant été décernée à André Gregory Bona de l’UQAM, expulsé par un carton rouge à la 34e minute.


Les Citadins se sont défendus à 10 contre 11 pour le reste de la rencontre, et les Carabins ont bien tenté d’en profiter, mais le gardien Valentin Lamoulie a offert une performance inspirante pour conserver les siens dans le match. Le portier a blanchi les Bleus de la feuille de pointage en réalisant sept arrêts, dont plusieurs de manière spectaculaire.


Aucun but n’ayant été marqué au cours des 90 minutes du temps réglementaire, le débat s’est conclu en 2 périodes de prolongation de 15 minutes. C’est à ce moment que les Citadins sont parvenus à briser la parité. Alexis St-Hilaire d’un tir précis de la droite a déjoué le gardien Louis-Philippe Simard (Administration, HEC Montréal) à la 103e minute. Les Citadins ont doublé leur avance neuf minutes plus tard avec la réussite de Felipe Costa de Souza et n’ont plus jamais regardé en arrière.


L’UQAM affrontera les Patriotes de l’UQTR (6-2-4), deuxièmes au classement de la saison régulière, en grande finale dimanche. Les Patriotes ont éliminé le Rouge et Or de l’Université Laval par la marque de 2-0. 

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0