Rechercher dans :


Des Carabins plus confiants

Volleyball masculin

Montréal, le 21 octobre 2016 Les Carabins ont balayé la série quatre victoires contre aucune défaite face au Vert et Or de Sherbrooke lors de la précédente année et les hommes de Georges Laplante espèrent continuer sur cette belle lancée pour leur match d'ouverture qui se tiendra suite au duel féminin, soit aux alentours de 19h30.

N'ayant que deux rivaux au sein de leur division, les Bleus veulent à tout prix remporter les duels intraconférences afin d'avoir l'aplomb nécessaire en fin de saison. Ils devront cependant se méfier de leurs adversaires qui présentent un tout nouveau visage cette année.

«C’est presque une toute nouvelle équipe, a souligné Laplante. On ne sait pas à quoi s’attendre, alors nous devrons arriver fin prêts pour amorcer le match de la bonne manière.»

Au terme d'une saison parsemée d'embuches, le Vert et Or comptera sur un alignement majoritairement composé de joueurs de première ou deuxième année. La patience est de mise pour la troupe entraînée par Marc Lussier, elle qui a perdu plusieurs partants vétérans à la conclusion de la dernière année.

De son côté, les Carabins afficheront un alignement qui arrive à maturité grâce aux Carrier, Dagenais, Francillon et Pedneault, tous dans la deuxième moitié de leur carrière universitaire. Les espoirs sont grands pour ce groupe dont le bloc défensif a terminé au troisième rang canadien l'an dernier.

Après avoir vu le Rouge et Or remporter le titre provincial pour une 11e campagne de suite, les Montréalais souhaitent plus que jamais aller chercher les grands honneurs cette saison. Qui plus est, n'ayant pas participé aux deux précédents championnats canadiens, les Carabins doivent coiffer les Lavallois au fil d'arrivée pour obtenir le seul ticket donnant accès au bal national qui se tiendra à Edmonton en 2017.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0