Rechercher dans :


Un blanchissage à la maison contre Toronto

Montréal, le 30 septembre 2016 – L’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal continuait sa présaison au CEPSUM vendredi soir alors que le Varsity Blues de l’Université de Toronto était en visite. Les représentantes de l’UdeM ont continué leur séquence gagnante avec un gain de 4-0.

Les Carabins n’ont même pas eu besoin de deux minutes pour s’inscrire à la marque. Lore Baudrit (Journalisme) a sauté sur un disque libre dans l’enclave à la suite d’une mêlée qui a suivi une mise au jeu offensive. L’attaquante française de cinquième année a lancé assez rapidement pour tromper la vigilance de la gardienne adverse. Valérie St-Onge (Relations industrielles) et Marie-Pier Dubé (Arts et sciences) ont obtenu des passes sur ce but.

Les Bleues ont doublé la marque plus tard en première période à la suite d’une mise au jeu offensive remportée par Alexandra Labelle (Anthropologie). La centre des Carabins a d’ailleurs terminé la soirée avec une performance de 15 en 17 au cercle des mises au jeu.

Sur la séquence qui a mené au deuxième but, elle a dirigé la rondelle sur la palette d’Annie Germain (Psychoéducation et psychologie) qui a vu son lancer être bloqué devant la gardienne. Casandra Dupuis (Sécurité et études policières/Relations industrielles) en a profité pour sauter sur la rondelle et marquer dans un filet pratiquement abandonné.

« Nos centres ont été dominantes au cercle de mises en jeu a résumé l’entraîneure-chef Isabelle Leclaire. C’est quelque chose qui est important puisqu’on commence avec la rondelle lorsqu’on gagne nos mises au jeu, ce qui mène à plus de possession pour nous. »

Après avoir obtenu un avantage de 10-5 au chapitre des tirs au but en première, les représentantes de l’UdeM ont continué leur domination à ce niveau, dirigeant 14 lancers vers le filet de Toronto et n’en allouant que cinq sur le leur.

Cette domination a fini par payer sur l’avantage numérique en fin de période alors qu’Estelle Duvin (Psychologie et sociologie) a profité d’une ouverture pour couper au filet et déjouer la gardienne avec un bon tir du revers. C’est une entrée de zone de Claudianne Delorme (Administration, HEC Montréal) qui avait créé cette séquence.

Moins de deux minutes plus tard, les Carabins ont marqué à nouveau sur l’attaque à cinq. Noémie Chiasson (Année préparatoire) a rejoint Maude Laramée (Arts et sciences) complètement seule dans l’enclave avec une superbe passe et la défenseure a complété la séquence.

« Ce n’était pas nécessairement notre meilleur match cette saison, mais c’est bien de voir qu’il y a eu une bonne progression pendant le match a analysé Isabelle Leclaire. On a excellé après les mises au jeu et en avantage numérique même si on ne l’a pas encore travaillé, ce qui est de bonne augure pour ce qui viendra après qu’on ait commencé le travail de ce côté. »

Montréal a maintenu un avantage de 11-5 au niveau des lancers en troisième, mais elles n’ont pas été en mesure de capitaliser. Devant le filet de Montréal, Marie-Pier Chabot (Administration, HEC Montréal) et Sarah-Jane Bélanger (Éducation préscolaire et primaire) se sont séparées le blanchissage.

Les Carabins continueront leur présaison samedi après-midi à 14h au CEPSUM alors que les Aigles Bleus de l’Université de Moncton seront en visite sur la glace de l’UdeM.

Source : Christophe Perreault, assistant à l’information sportive

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0