Rechercher dans :


Une victoire au sommet pour les Carabins

Montréal, le 24 septembre 2016 - L’affrontement entre les RedMen de McGill et les Carabins de l’Université de Montréal au Terrain Vincent d’Indy du CEPSUM samedi après-midi était important pour plusieurs raisons. C’était un match entre les deux seules équipes de rugby masculin du RSEQ qui étaient toujours invaincues, mais c’était également une reprise de la finale québécoise de l’année dernière que les Carabins avaient perdu dans les derniers instants par la marque de 10-9.

Heureusement pour les Bleus, ils ont pu prendre leur revanche samedi après-midi en revenant de l’arrière avec un joueur en moins et contre le vent pour remporter la rencontre 23-19.

Les Carabins ont commencé le match avec le vent de dos et ils en ont profité alors qu’échange de bottés avec McGill leur a permis de mettre de la pression en zone adverse. Ils en ont profité pour obtenir des points dès la quatrième minute lorsque Rémi De Marassé (Communication) a réussi un botté de pénalité pour donner une avance de 3-0 aux siens.

Le botteur des Bleus a manqué une opportunité similaire à la 16e minute, mais une pression continue des représentants de l’UdeM lui a permis de se reprendre en convertissant l’essai de Raphaël Collognes deux minutes plus tard.

Les Carabins avaient alors une avance de 10-0, mais une interception ramenée pour un essai de la part de McGill à la 21e minute a changé l’allure du match. Les RedMen ont continué à pousser après avoir réduit l’écart et ils ont réussi à percer la défense des Carabins à la 36e minute pour faire 14-10. De Marassé a ajouté un autre botté de pénalité dans les arrêts de jeu pour faire 14-13 en faveur de McGill à la mi-temps.

« Ça a été une montagne russe au niveau des émotions a analysé l’entraîneur-chef Alexandre Saint-Bonnet. Ils ont joué avec nos nerfs aujourd’hui, mais les joueurs ont démontré beaucoup de patience contre l’équipe qui était au sommet du classement avant ce match. »

McGill a répliqué rapidement après la mi-temps, mais ils n’ont pas converti ce qui allait être leur dernier essai du match, donc c’était 19-13 RedMen. Ils ont failli ajouter au score une dizaine de minutes plus tard, mais une belle séquence défensive des Bleus sur le bord de leur zone des buts a gardé le tout au même score.

Moins de deux minutes après cet effort défensif, Dimitri Bonkoski (Génie mécanique, Polytechnique) a réussi à percer la défense de McGill avec une longue course. C’est Pierre Constantin (Maîtrise en management, HEC Montréal) qui a complété la séquence avec un essai et c’était 19-18 McGill avec 20 minutes à faire au match.

C’est à ce moment-là que ça s’est compliqué pour les Bleus puisqu’ils ont reçu un carton rouge qui les a forcé à jouer en infériorité numérique pour le reste du match. Ça ne les a toutefois pas trop ralenti puisque cinq minutes plus tard, une belle course de Romain Gomez a permis à Nicolas Boutin de donner l’avance aux siens avec un autre essai.

Le score était alors de 23-19 et même si les Bleus ont poussé pour obtenir le point boni en plus d’enlever celui de McGill en fin de rencontre, ce fût le score final.

« Je suis très content du résultat a résumé Alexandre Saint-Bonnet. Les joueurs ont montré de belles choses qu’ils ont pu mettre en place sur le terrain. Je suis content de voir que les gars sont restés positifs malgré les conditions pas toujours faciles au cours du match. C’est très encourageant pour la suite. »

Les Bleus poursuivront leur saison régulière le dimanche 2 octobre à Concordia où ils feront face aux Stingers à 13h.

Source : Christophe Perreault, assistant à l’information sportive

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0